DAILYKARABAKH
Tout pour la justice!
 

31 mars – Journée du génocide des Azerbaïdjanais

Les dachnaks arméniens et les bolcheviks ont commis le génocide contre les Azerbaïdjanais, il y a 98 ans.

Les massacres commencés la nuit de 30 mars de 1918 à Bakou ont abouti les assassinats de plus de 20.000 gens, ainsi que des vieillards, femmes et enfants.

Les arméniens conduits par Stépan Chaumian ont commis de terreurs et violations contre les Azerbaïdjanais à Bakou, Gouba, Lankaran, Nakhitchevan, Haut-Karabakh et dans d’autres territoires azerbaïdjanais. Des milliers des azerbaïdjanais, les enfants, femmes et vieillards ont été victimes de la férocité arménienne. Les arméniens ont rayé des localités et profané le patrimoine historique azerbaïdjanais. Les arméniens ont tiré par les obus contre la mosquée Tazapir et détruit ses minarets. Le Palais Ismailiyya, chef d’œuvre de l’architecture, a été mis en feu.

Les massacres se sont tenus dans toutes les régions azerbaïdjanaises. Les tueries à Bakou ont duré trois jours. Les dashnaks arméniens ont gaspillé la richesse en somme de 400 millions de manats et ont détruit des lieux saints.

Les arméniens ont massacré 8027 azerbaïdjanais (y compris 2560 enfants et 1277 femmes) dans 53 villages du district de Chamakhy et ont brûlé toutes les mosquées. Les forces armées arméniennes conduites par Chaumian ont massacré à Gouba plus de 16 000 azerbaïdjanais. Ils ont détruit 162 villages, dont 35 n’existent pas actuellement. La fosse commune des victimes du génocide a été découverte à Gouba, il y a quelques ans. Les habitants de l’Azerbaïdjan du Nord (Arménie actuelle) ont été aussi victimes du génocide. Les arméniens ont allumé 199 villages azerbaïdjanais en avril 1918. Formé le 15 juillet 1918, la Commission d’enquête spéciale a présenté au gouvernement, les documents sur les massacres. Mais le massacre des azerbaïdjanais n’est pas reflété dans les livres d’histoire pendant l’époque soviétique.

Le président azerbaïdjanais Heydar Aliyev a décrété 26 mars 1998 de commémorer chaque 31 mars comme « la Journée du génocide des Azerbaïdjanais ».

Une série de cérémonies de commémoration consacrées à la Journée de génocide des azerbaïdjanais sont organisées jeudi le 31 mars dans différents pays.

Partager nouvelles