DAILYKARABAKH
Tout pour la justice!
 

Ministre azerbaïdjanais: «L`évasion irresponsable du président arménien de la déclaration n`est pas juste»

« La déclaration est une déclaration conjointe dont le texte entier a été dicté par les présidents. L`évasion irresponsable du président arménien de cette déclaration n`est pas juste », a déclaré le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères Elmar Mammadyarov, lors d`une conférence de presse conjointe avec son homologue polonais Witold Waszczykowski qui s’est tenue ce mercredi à Bakou.

Le chef de la diplomatie a noté que les pourparlers devraient être substantiels.

« Il y a des propositions concrètes sur la manière dont les coprésidents devraient négocier les pourparlers d`ici la fin de l`année. Ils ont proposé de tenir une réunion des ministres des affaires étrangères dans un proche avenir. L`objectif principal est de tenir les discussions concrètement. Le lieu et la date de la réunion ne sont pas encore fixés », selon le ministre.

Le conflit du Haut-Karabakh est entré dans sa phase moderne en 1988, sur la base des revendications territoriales de la RSS d`Arménie contre la RSS d`Azerbaïdjan.

Une guerre féroce a éclaté entre l`Arménie et l`Azerbaïdjan, en 1991-1994, pour la région du Haut-Karabakh de l`Azerbaïdjan. A la suite de la guerre, 20 pour cent du territoire de l`Azerbaïdjan - Haut-Karabakh et 7 districts adjacents (Latchine, Kalbajar, Aghdam, Fuzouli, Jabraïl, Goubadli, Zangilan), ont été occupés par les forces armées arméniennes, plus d’un million d’Azerbaïdjanais sont devenus des réfugiés et des personnes déplacées internes. Les opérations militaires ont pris fin par un accord de cessez-le-feu signé entre l`Azerbaïdjan et l`Arménie, en mai 1994 à Bichkek.

Le Groupe de Minsk de l`OSCE est engagé dans le règlement du conflit du Haut-Karabakh. Le GdM est créé lors de la réunion du Conseil ministériel de l`OSCE (anciennement Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE)) à Helsinki, le 24 mars 1992. Le Groupe inclut l`Azerbaïdjan, l`Arménie, la Russie, les Etats-Unis, la France, l’Italie, l`Allemagne, la Turquie, la Biélorussie, la Finlande et la Suède.

Par ailleurs, le Groupe de Minsk de l`OSCE dispose une institution de coprésidence, composée de la Russie, des Etats-Unis et de la France, qui a commencé à fonctionner en décembre 1996.

Les résolutions 822, 853, 874 et 884 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui ont été adoptées dans des intervalles courts en 1993 et ​​d’autres résolutions adoptées par l`Assemblée générale des Nations Unies, l`APCE, l`OSCE, l`OCI et d`autres organisations exigent le retrait immédiat et inconditionnel des troupes arméniennes du Haut-Karabakh.

Partager nouvelles